CONTACTEZ-NOUS
󰀑 05.57.29.20.20
Accueil Blog News: Vins de Bordeaux : une passion chinoise
󰀄
Vins de Bordeaux : une passion chinoise

La passion de l’empire du Milieu pour les vins de Bordeaux n’est plus à prouver. En moins de 10 ans, 150 châteaux se sont vus attribuer de nouveaux propriétaires. Ces nouveaux acquéreurs Chinois sont des investisseurs qui satisfont leur désir de luxe, noblesse et savoir-faire en achetant ces châteaux français.

De nombreux châteaux renommés

Sur ces dix dernières années, près de 150 châteaux ont été rachetés par des investisseurs Chinois. Pour marquer ces importantes acquisitions, certains châteaux sont renommés par leur nouveau propriétaire. C’est l’exemple de Chi Keung qui a rebaptisé 4 châteaux, acquis entre 2016 et 2017 :

  • Le château Larteau à Arveyres se nomme désormais Lapin Impérial
  • Le château Tour Saint-Pierre s’est transformé en Lapin d’or
  • Le château Senilhac est appelé Antilope Tibétaine
  • Le château Clos Bel-Air répond au nom de Grande Antilope

Ces modifications ne sont pas de l’avis de tout le monde et plusieurs points de vue divergent à ce sujet. Les rachats de châteaux par des investisseurs de l’empire du Milieu se multiplient et inquiètent certains, qui craignent de perdre l’identité française de ces domaines. Pour d’autres, ces transactions ne sont pas vues d’un mauvais œil puisqu’elles représentent un atout financier et permettent aux châteaux d’être rénovés et entretenus.

Une présence chinoise plus importante.

Par an, la consommation de vins des Chinois s’élève à 1,46 milliard de litres. Cette consommation non négligeable et la passion des Chinois pour les vins de Bordeaux sont bénéfiques à l’ouverture sur les marchés étrangers.
Aujourd’hui, selon le Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVB), 3% des surfaces viticoles bordelaises ont été reprises par des investisseurs chinois.
Selon eux, les vins de Bordeaux sont assimilés au prestige, au savoir-faire de qualité ainsi qu’au luxe. Bordeaux est, de ce fait, leur région de prédilection.

Depuis longtemps, la Chine a su montrer son intérêt pour le vin, et plus particulièrement pour les vins de la région bordelaise. En 2017, 750 millions de litres de vins étrangers auraient été importés.

Commentaires

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

󰁓
󰀩 󰀭